François Ier 1.jpg

FRANÇOIS 1ER

A PROPOS

François Ier est un projet de musique électronique mené par François Giesberger depuis 2013, année où il co-fonde le collectif Boussole Records et publie un premier EP, 1515, dont le caractère mélancolique est vite remarqué. S’ensuivent trois EPs, Neptune en 2014, Nyrmal en 2015 et Hôtel du Nord en 2016, sur Boxon Records et Haut Cinq, à l’intérieur desquels François s’évertue à produire une musique aérienne, dansante et imagée.

D’abord cantonné aux scènes locales, le relais médiatique donc bénéficie François lui permet de se produire dans de nombreuses salles et festivals (Transmusicals de Rennes, Montreux Jazz Festival, 36h de St Eustache, Garorock, Le Trianon) en territoire francophone ainsi qu’à New-York ou encore Berlin.

Après une pause prolongée, il fonde son propre label, Standard Records, qu’il inaugure avec la sortie de CYCLE I, le premier album de Standard, son side-project en collaboration étroite avec B.R.U.M.E. Aujourd’hui, c’est au tour de son premier album, Mathusalem, d’être révélé au public.

MUSIQUE
  • Instagram
  • Facebook
  • YouTube
  • Spotify noir Icône
  • Noir Icône iTunes
  • Noir Icône Deezer
  • Noir SoundCloud Icône

MATHUSALEM

francois1er_mathusalem.jpg

[ALBUM - 10 TRACKS - 2021]

5 ans après la sortie de son quatrième et dernier EP, François Ier revient avec Mathusalem, son tout premier album. Ce premier opus, très personnel et essentiellement instrumental, reflète un panel d’influences extrêmement variées et a été conçu dans le souci de ne pas être ancré dans une époque et un style musical spécifique, ni destiné à un public bien ciblé.

Dans la continuité des sorties l’ayant précédé, Mathusalem est empreint d’une forme de mélancolie, tantôt grave, tantôt joyeuse, et fait état d’une musique parfois contemplative, parfois dansante et s’évertuant par moments à associer ces deux critères.

Si sa conception s’est étalée sur plusieurs années de manière intermittente, François a veillé à conserver une forme d’homogénéité sonore sur cet opus, qui puise de manière quasi-systématique dans des sonorités issues de synthétiseurs emblématiques des années 70 et 80 et parfois antérieures.

logo stream.png
COMING SOON